Federation Française de Strong

 

Bienvenue sur le site de la Fédération Française de Strong, FFSTRONG, association sans but lucratif de la loi 1901 qui œuvre pour le développement et la pratique du Strongman en France.

La FFSTRONG a été fondée en décembre 2019 par Madame Véronique GRAFE qu’elle dirige avec un comité expérimenté et passionné.

Chaque année la FFSTRONG organise un championnat de France sur cinq manches avec à chaque rencontre un record de France.

Qu’est-ce que le Strongman ?

 

Le Strongman, ou Homme fort, est une catégorie de sport de force au même titre que
l’haltérophilie (weightlifting), le powerlifting (dynamophilie), l’arm wreslting (bras de fer sportif).

Il consiste en une série d’épreuves variées pour désigner l’homme le plus fort.
Certaines de nos épreuves sont devenues cultes grâce à des athlètes brillants tels que Iron Biby, Eddy Hall, Hafthor Julius Björnsson (la Montagne) ou par des épreuves connues telles que l’atlas stone (boule), le loglift (soulevé de tronc), le tire flip (retourné de pneu), le truck pull (tirage de camion), etc…

Son origine vient principalement des pays nordiques, anglo-saxons et de l’est de l’Europe où ce sport est une véritable institution et est très populaire.

Le Strongman est un mélange de puissance, de vélocité, de résistance, de cardio, d’explosivité et de stratégie. C’est un sport extrême très complet.

L’adage du Strongman est : Savoir soulever n’importe quoi, n’importe où, n’importe quand.
Comme dans chaque discipline, nous retrouvons différentes catégories de poids chez les
hommes comme chez les femmes.

Les catégories diffèrent en fonction des pays mais voici les catégories accessibles en France :
STRONGMAN: -80kg, -90kg, -105kg, +105kg

STRONWOMAN : -72kg, -82kg, +82kg

LES DIFFERENTES EPREUVES EN COMPETITION

En fonction de la compétition, les épreuves peuvent se dérouler sur un ou plusieurs jours et avec ou sans qualifications.

  • Les overhead press : le but est de développer une charge au-dessus de la tête.
  • Les carry: il s’agit de déplacer une ou plusieurs charges d’un point A à un point B le plus rapidement possible.
  • Les épreuves de grip : il faut tenir sans soutien une charge le plus longtemps possible.
C’est l’une des épreuves les plus célèbres de la discipline. Le but consiste à soulever de grosses boules en béton du sol à une hauteur donnée. Le poids des boules varie en fonction de l’épreuve demandée et de la catégorie.
L’athlète a dans chaque main, de lourdes charges qu’il doit déplacer le plus rapidement possible sur une distance donnée (de 10 à 20 mètres).
Il s’agit d’une variante du Farmer Walk (marche du fermier), c’est un bloc entier en bois ou en métal avec 2 poignets au milieu que l’on doit déplacer le plus rapidement possible sur une distance donnée (de 10 à 20 mètres).
Le « Porteur » est une épreuve de la classe « carry ».
Le but est de déplacer cette armature chargée le plus rapidement possible sur une distance
définie (de 10 à 20 mètres).
Aussi appelée « pierre tombale », l’épreuve consiste à marcher avec l’husafell contre soi le plus
rapidement possible sur une distance donnée (de 10 à 20 mètres).
Elles peuvent être en béton, en métal ou en granit.
Cette épreuve est tirée du film « Conan le barbare ».
Elle consiste à déplacer une lourde charge sur les avant-bras autour d’un axe en faisant le plus
de tour possible.
L’épreuve consiste à déplacer une charge entre les jambes le plus rapidement possible sur une
distance donnée (de 10 à 20 mètres).
Epreuve des overhead press consistant à soulever un « tronc » au-dessus de sa tête le plus
souvent ou le plus lourd possible sur un temps donné (généralement 60 ou 90 secondes).
L’athlète a dans chaque main de lourdes charges qu’il doit déplacer le plus rapidement possible sur une distance donnée (de 10 à 20 mètres).
Le but consiste à soulever à une main et en deux temps une charge au-dessus de la tête.
La soulever du sol pour la poser sur l’épaule puis la développer au-dessus de la tête.
Un mouvement mythique en strongman.
L’épreuve consiste à soulever du sol une barre lourdement chargée.
L’épreuve la plus célèbre de la discipline.
Le but est de tracter un camion, à l’aide d’une corde et d’un harnais, le plus rapidement possible
sur une distance donnée.
L’épreuve consiste à retourner un énorme pneu le plus grand nombre de fois possible sur un temps donné.

Notre équipe

Règlement intérieur de la FFSTRONG

1.1) Composantes de la Fédération

Article 1) Les associations affiliées

1) Pour chaque saison sportive, sont considérées comme affiliées à la FFSTRONG, dénommée dans le présent règlement intérieur les associations, les structures commerciales et les structures étatiques ayant rempli les conditions suivantes :

– pour une première affiliation, l’envoi, à la Fédération, d’une demande spécifique ainsi que les pièces administratives obligatoires et le paiement du droit d’affiliation

– pour un renouvellement, la demande de réaffiliations par l’intranet fédéral, accompagnée de la prise de 5 licences au minimum, ainsi que le paiement de la réaffiliation et des licences concernées.

2) Le versement du droit de réaffiliation et la demande pour les 5 premières licences doit être fait au plus tard le 01 Janvier de la saison en cours.

3) Les associations affiliées sont les membres de la Fédération. Cette qualité se perd soit par la démission, non renouvellement de l’affiliation, soit par la radiation.

4) La radiation peut être prononcée en cas de non-respect des statuts et règlements de la Fédération en vigueur.

Article 2) Les structures commerciales affiliées

1) Pour chaque saison sportive sont considérés comme affiliés à la Fédération les structures commerciales ayant rempli les conditions suivantes :

– signature avec la fédération du contrat d’affiliation en deux exemplaires

– envoi à la Fédération des pièces administratives justifiant l’existence légale de la structure commerciale et de toutes les pièces demandées dans le contrat d’affiliation

– Les structures commerciales affiliées sont les membres de la Fédération

2) Le contrat d’affiliation, préalablement validé par le Bureau Directeur, définit les droits et obligations des parties.

3) Ce contrat doit être signé par le représentant légal de la structure commerciale qui en fait la demande et par la présidente de la FFSTRONG. Il prend effet à la date de la signature.

4) L’affiliation d’une structure commerciale à la FSTRONG est authentifiée par la remise d’une attestation d’affiliation mentionnant les dates de la saison sportive pour laquelle elle est affiliée.

5) La radiation peut être prononcée en cas de non-respect des statuts et règlements en vigueur de la FFSTRONG. Elle se perd également si le contrat qui unit la structure commerciale à la FFSTRONG cesse de produire ses effets pour quelque cause que ce soit. Il appartient au Bureau Dirigeant de prendre une telle décision.

6) Les licences compétiteurs, membres ou dirigeants ne peuvent être délivrées que par la FFSTRONG. Chaque association affiliée doit demander une licence pour tous ses athlètes. Chaque structure commerciale affiliée peut demander une licence pour chacun de ses athlètes.

7) Toute demande de licence doit être faite en respectant la procédure suivante :

La licence est enregistrée par la Fédération Française de Strong avec l’ensemble des documents listés ci-dessous :

Composition du dossier de demande de licence compétiteur, membre ou dirigeant.

– une demande de licence téléchargeable sur le site de la FFSTRONG, dûment rempli et signée par le demandeur.

– un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la discipline STRONGMAN. Il est obligatoire pour toute demande de licence compétiteur et membres non-compétiteurs participants aux activités sportives de la FFSTRONG et doit être daté de moins de trois mois (article L 231-2 du Code du Sport).

8) Le membre affilié doit s’être acquitté des obligations énoncées dans les articles précédents.

9) La licence est le document qui concrétise l’adhésion volontaire de son titulaire à l’objet social et aux statuts et règlements fédéraux. Elle permet de participer au fonctionnement de la FFSTORNG et à l’ensemble des activités qu’elle organise.

10) La licence compétition confère à son titulaire le droit de participer au fonctionnement de la FFSTRONG et à l’ensemble des compétitions et des activités para-compétitives qu’elle organise.

11) Tout athlète désirant participer à une compétition de la FFSTRONG doit être titulaire d’une licence compétition valable pour la saison en cours, et il doit être en mesure de présenter un document officiel qui atteste de son identité, de sa nationalité et d’être en possession de sa licence durant chaque manche des championnats de France.

12) La licence est annuelle. Elle est délivrée pour la durée de la saison sportive mais peut-être également prise au courant de l’année. Sa validité sera de la date de la demande au 31 décembre. Le tarif de la licence sera réévalué tous les ans.

13)  Le refus de délivrance de licence ne peut intervenir que par décision motivée. Ce refus ne peut être fondé sur les opinions politiques, philosophiques, syndicales ou religieuses du demandeur, son sexe, sa nationalité ou son origine ethnique, son appartenance ou sa non appartenance à un groupement sportif déterminé.

14) La licence ne peut être retirée à son titulaire que pour motif disciplinaire, dans les conditions prévues par les règlements disciplinaires de la FFSTRONG.

15) Une licence à plein tarif est obligatoire pour :

– Toute personne participant aux compétitions quelle que soit sa catégorie d’âge ou de poids.

– Toute personne occupant une fonction d’élue à la FFSTRONG ainsi que dans toutes les associations affiliées.

2) Activités contrôlées par la Fédération Française de Strong

Article 1) Organisation de compétition

  • Envoyer un cahier des charges à la FFSTRONG ainsi que la date de compétition comprenant les autorisations, la mise en place de la sécurité des athlètes, du public, ainsi que leurs confort, communication, publicité …
  • Après validation du cahier des charges par la FFSTRONG vous pouvez officialiser votre compétition.
  • L’organisateur s’engage à tenir ses engagements stipulés dans son cahier des charges.
  • Proposer 8 épreuves, ou plus et 5 épreuves seront choisis par la FFSTRONG pour votre compétition.
  • Les épreuves peuvent être modifiées par la FFSTRONG, lors de l’envoie du cahier des charges, si elle trouve que ce sont des épreuves répétées, ainsi que la modification des poids (trop Legé ou trop lourd).
  • Un officiel se déplacera pour superviser l’arbitrage de la compétition, si ce n’est pas le cas c’est à vous de présenter un arbitre neutre et connaissant toutes les règles de vos épreuves.
  • Entre chaque manche des championnats de France, il faut minimum 4 à 5 semaines pour que l’athlète puisse préparer la manche suivante (sauf exception).

Article 2) Compétition

– Accueille des athlètes (pesée, tee-shirt officiel, repas, vestiaires, protection civile ou autre, masseur, étiopathe ou autre).

– Obligation de prendre 10 pareurs minimum pour la sécurité des athlètes, ainsi que la mise en place des épreuves.

– 1 Arbitre officiel, ainsi 1 arbitre secondaire pour confirmer les temps et validation des épreuves, suivi de 2 arbitres de table pour entrer les données de l’arbitre officiel sur le logiciel de comptage.

Article 3) Des titres délivrés

1) Les titres délivrés, au nom de la Fédération Française de Strong sont :

– annuels

– dans chacune des catégories de poids et de sexe fixées par la réglementation sportive de cette discipline.

– Les titres de Champion ou championne de France FFSTRONG s’obtiennent sur les manches du championnat de France FFSTRONG.

– Les titres de record de France FFSTRONG s’obtiennent sur les manches des championnats de France FFSTRONG et sur toutes les compétitions nationales et internationales sur demande à la FFSTRONG et dans le respect du règlement d’homologation des records FFSTRONG.

Souhaitez vous nous rejoindre ?

Découvrez le Strongman Education

Contact

06 40 53 22 30

federationfrancaisedestrong@gmail.com

Instagram